union270312

L'association Mémoires de Gaye vient de tenir son assemblée générale. Les adhérents ont pu découvrir un programme riche en rendez-vous sur des thèmes très différents.
Ainsi, deux sorties botaniques organisées par Michel Seurat sont prévues : une au printemps et une en automne. Une conférence sur le thème « une famille gayonne pendant la guerre » est prévue le vendredi 13 avril à 20 heures à la salle d'évolution.
Une sortie ouverte au public sur le camp de Marigny sera organisée le vendredi 13 avril par Jean-Brice Rougemont, membre du conservatoire du patrimoine naturel de Champagne-Ardenne, suivie d'une conférence sur l'histoire du camp de Marigny-Gaye (l'expropriation, la construction, l'occupation militaire, le rassemblement gitan, les rave parties, puis tous les projets proposés à la suite du retrait de l'armée, Natura 2000, et bien d'autres parfois très surprenants !) à la mi-mai.
Une exposition des articles de journaux consacrés à Gaye est programmée à l'automne, de même qu'une exposition photos qui sera proposée le 1er week-end de décembre sur le thème « le sport à Gaye ».
À ces occasions, l'association fait appel aux conservateurs de souvenirs qui alimentent ces actions, et souligne que les habitants répondent amplement à ces appels. Toute l'année, les activités sont nombreuses et consistent en des recueils de photos et documents, des recherches, des préparations de conférence ou encore des interviews.


Les membres de l'association Mémoires préparent bien leur expo.

Les membres de l'association Mémoires de Gaye préparent leur exposition annuelle qui concernera cette année les photos d'école à Gaye. Comme d'habitude cette exposition ne peut être réalisée que grâce au prêt de photos par les Gayons eux-mêmes. Les organisateurs ont déjà collecté plusieurs dizaines de clichés (dont le plus ancien date de 1882 !) mais souhaitent compléter leur collection qui sera ensuite archivée à la mairie de Gaye. Alors n'hésitez pas à leur confier vos précieux souvenirs d'école. Il sera même possible de commander les photos qui vous manquent et que vous souhaitez posséder. L'exposition aura lieu les samedi 4 et dimanche 5 décembre de 14 à 18 heures à la salle d'évolution de Gaye.


L'exposition rassemble 300 photos.

Les visiteurs ont été nombreux à répondre à l'invitation de l'association Mémoires de Gaye. Beaucoup d'ambiance également lors du passage des participants (coureurs à pied et cyclistes) au Téléthon dans la salle d'évolution.

Ce sont près de 300 photos collectées auprès des habitants au cours de cette année 2009 qui étaient présentées.

Les photographes amateurs ont traqué le village et ses alentours sous un angle esthétique et insolite, tout comme les manifestations des anciens, les animations des plus jeunes … , la vie au village en somme.

Des photos seront rassemblées sur DVD pour enrichir le fond d'archives que l'association confiera à la commune à l'usage des générations futures.

Transgénérationnel entre les Gayons et amical pour les visiteurs des villages voisins, ce fut un doux week end malgré le mauvais temps à l'extérieur !


Mireille Domenichini et Claudine Picard, chevilles ouvrières de ces rencontres du 29 mai prochain.

L'HISTOIRE se répète. Au XIIIe siècle, le monastère de Gaye, rattaché à Cluny, prend le titre de doyenné et règne sur un vaste territoire, qui va au-delà du Sud-Ouest marnais. Fin mai prochain, Gaye et sa prolifique association Mémoires de Gaye, affiliée à la Fédération des sites clunisiens, seront au centre de la manifestation marnaise, organisée dans le cadre de l'année Cluny.

Gaye, encore centre du monde clunisien

« En 2009 et 2010, la Fédération des sites clunisiens a décidé de marquer le 1.100e anniversaire de l'abbaye de Cluny par des actions culturelles et touristiques », explique Mireille Domenichini, de l'association Mémoires de Gaye, « et nous avons décidé de participer à ces actions en organisant une exposition et des rencontres autour des sites clunisiens de la Marne ».

Ces rencontres, qui se dérouleront le samedi 29 mai à Gaye, réuniront la fine fleur des historiens locaux. C'est une première à Gaye. Le destin de plusieurs sites clunisiens sera exposé. Des sites qui se situent très majoritairement dans le Sud-Ouest marnais.

« Le diocèse de Troyes, clunisien, englobait tout le Sud-Ouest de la Marne », explique Mireille Domenichini. Ces rencontres gayonnes devraient se montrer très intéressantes. « Nous avons regroupé les passionnés d'histoires locales, des associations d'historiens comme Sézannia, qui recherchent des éléments sur ces sites clunisiens. Parfois, nous leur avons apporté notre connaissance quant à la période clunisienne de leur sujet de recherche », raconte l'ancienne institutrice.

Étude sur l'école publique en 2011

Une exposition présentera l'histoire des différents sites clunisiens de la Marne : le Thoult-Trosnay, Barbonne, Montmirail ou bien Sézanne.

« C'est une exposition qui se veut itinérante, elle pourra se déplacer et n'a pas vocation à rester à Gaye », indique Mireille Domenichini. Après cette journée du 29 mai, la dynamique association Mémoires de Gaye qui, en deux ans d'existence, a déjà mené un travail assez important, va prendre un peu de recul par rapport à Cluny.

Elle compte dorénavant explorer d'autres époques de l'histoire de Gaye, « un village sans histoire, dont les archives ont été brûlées », explique l'historienne.

Parmi les projets de l'association : « En 2011, une collaboration avec l'association Sezannia sur un travail concernant l'histoire de l'école publique depuis cent ans », indique Mireille Domenichini.

La présidente de Mémoires de Gaye, Claudine Picard, ajoute quant à elle, « vouloir continuer notre travail de proximité pour recueillir la mémoire des habitants du village ».

Guillaume TALLON

Les rencontres organisées par l'association Mémoires de Gaye auront lieu le samedi 29 mai, de 9 à 17 heures. Les débats sont ouverts à tous.